Corneille « Là où le soleil disaît » (autobiographie)

« En démarrant ce récit, je savais que les pages du génocide et du massacre de ma famille au Rwanda, en 1994, m’attendaient. Je savais qu’écrire cette douleur passée, c’était mettre des petites cuillerées de pili-pili sur la chair encore fraîche d’une plaie que je voulais à tout prix croire fermée. Et, sur le chemin de la rétrospective, j’ai trouvé d’autres plaies. Vives. Brûlantes. Ce livre, il m’aura fallu presque cinq ans pour le finir. »

– Corneille

Pour la première fois, Corneille revient sur le génocide rwandais, le miracle de sa survie, son espoir infaillible, ses rêves, l’immense succès qui a été le sien, mais aussi ce long recul, ces dernières années, qui lui a été indispensable pour renouer avec son histoire et ses racines.

Couverture de l'autobiographie de Corneille
Couverture de l’autobiographie de Corneille

Le récit poignant, porté une écriture d’une rare poésie, d’un artiste, mais surtout d’un homme, à la recherche de sa vérité.

Intitulé « Là où le soleil disaît », le livre sortira le 6 octobre 2016 en Europe et le 20 du même mois au Québec chez XO Editions.

« Dans ce livre, j’écris noir sur blanc ce qui ne se dis pas facilement en chanson. Tout ce qu’il faut deviner entre les rimes. J’y raconte un moi plus complexe que celui que j’ai chanté. »

– Corneille

CLIQUEZ ICI POUR LIRE UN EXTRAIT

Corneille, ce chanteur lumineux malgré ses malheurs. Le symbole de résilience qui a survécu à un génocide. Corneille qui déchaîne les foules, qui rencontre les plus grands…

Tout le monde connaît cet aspect de la vie de la star. Et puis un jour, Corneille s’est fait plus rare. Il a quitté le devant de la scène. Une traversée du désert indispensable pour celui à qui tout est arrivé, du plus terrible au plus merveilleux…




Dans cette autobiographie sans fard, Corneille revient sur ce qui l’a construit et détruit. Et d’abord sur l’indicible, ce génocide au Rwanda pendant lequel ses ents, ses frères, sa sœur furent tués sous ses yeux. Sur le miracle qui lui a permis d’en réchapper, l’errance dans un pays en proie à la pire des folies sanguinaires et l’exfiltration miraculeuse vers l’Europe…

C’est en Allemagne, puis au Canada, que Corneille a reconstruit sa vie. Qu’il a connu la gloire. Mais le passé ne s’efface pas sur décret, et, un jour, ça a été trop. Trop de lumières, trop de stress, trop de compliments, trop d’adulation aveugle. Corneille a voulu tout arrêter, faire son métier autrement, retrouver ce qui le portait à ses débuts. Difficile de faire comprendre pourquoi on veut tout lâcher en pleine gloire…

Au-delà du portrait de la star, c’est l’artiste que l’on rencontre et l’homme. À 39 ans, père de deux enfants, il renoue progressivement avec son histoire et ses racines. Dans ces pages bouleversantes, on découvre un écrivain, libre, puissant, engagé, aux mots acérés, et porté une force poétique impressionnante.




CLIQUEZ ICI POUR ACHETER LE LIVRE