Corneille dans « Plus on est de fous, plus on lit ! »

Né à Fribourg-en-Brisgau en Allemagne, le Rwandais d’origine Corneille Nyungura est de passage dans nos studios. Son premier disque, Parce qu’on vient de loin (2002), est adopté instantanément le public francophone : de Paris à Montréal, en passant Casablanca, on fredonne ses airs accrocheurs. Son prochain album, Love and Soul, sortira cet automne. En attendant, il se prête volontiers à « la liste de l’invité ».




LA LISTE DE CORNEILLE

Quel mot vous décrit ?
« Chantier »

Quelle est votre devise ?
« Ne jamais en avoir. C’est restrictif les devises. »

En quoi excellez-vous ?
« Imaginer. Je suis toujours en train de m’imaginer des versions alternatives des expériences que je vis. »

Quel est est le mot qu’il faut bannir ?
«  »Objectivement » est un non-sens. […] C’est s’approprier une vérité subjective et la coller à nos propos »

Qu’y a-t-il sur votre table de nuit ?
L’étranger de Camus et Journal d’un écrivain en pyjama de Dany Laferrière

Quelle lecture obligatoire a été une torture ?
Germinal d’Émile Zola

Quel personnage de fiction aimeriez-vous rencontrer ?
Jésus

Quel est votre plus récent engouement artistique? (livre, film, théâtre, album…)
Le chanteur nigérian Wiz Kid

Quel est le film qui vous a fait pleurer ?
Warrior de Gavin O’ Connor

Votre meilleure blague ?
Un sketch de Dave Chappell qui campe le rôle d’un supémaciste noir

À qui voudriez-vous adresser un mot d’excuse ?
« À tous ceux à qui j’ai coupé la route [à cause de sa maladresse en voiture ] »