Corneille parle de justice sociale, d’optimisme et de son prochain album

Corneille a foi en la jeunesse. Le chanteur, qui a lui-même 2 enfants, pense que les jeunes d’aujourd’hui ont une perspective différente de celle de sa génération.

ÉCOUTEZ L’INTERVIEW DE CORNEILLE DANS L’ÉMISSION “Y A PAS DEUX MATINS” 

Je me suis rendu compte à quel point les plus jeunes avaient beaucoup moins d’attachement pour les querelles identitaires du passé. Il y a comme une rupture qui se fait. On est en train de vivre quelque chose d’extraordinaire, remarque-t-il.

Corneille apprécie l’intransigeance des adolescents sur les questions de justice sociale. 

Il n’y a même pas de “oui, mais”. Alors que ma génération, les plus vieux, y a des enjeux sur lesquels on se permet des nuances, pour eux, là-dessus, c’est non! Ces critères de division n’ont pas de sens pour eux.

Le chanteur québécois d’origine rwandaise exprime quand même un certain malaise quant au concept du Mois de l’histoire des Noirs

J’ai l’impression que ça indique que les choses n’ont pas tant évolué que ça. […] J’ai l’impression qu’il y a quelque chose là-dedans qui isole l’histoire des Noirs comme quelque chose qui serait à part de l’Histoire.

Corneille voudrait qu’on parle des accomplissements des Canadiens noirs toute l’année. 

On peut s’y complaire et penser que la lumière qu’on a chaque mois de février compense le manque de lumière sur cette histoire-là le reste de l’année.

Des chansons qui font du bien

Corneille a confié à Marjorie April que la moitié des textes de son prochain album étaient déjà écrits. Sa femme, Sofia de Medeiros, et lui ont été inspirés par la pandémie et le thème de l’espoir se dégage des premières chansons. Le premier extrait, la pièce Pause, devrait sortir à la fin du mois de mars. 

Dans le refrain, je dis aux jeunes de mettre sur pause ma cassette, quand je suis en train de ternir leur avenir en leur parlant de fin du monde à la fin de cette crise, révèle le chanteur.

Corneille promet un album feel goodet dansant. 

Ça se peut que ça aille mieux […], que tout ceci ne soit qu’une phase difficile qu’on aura surmontée ensemble. 

Source : Lien