“Nouveau pouvoir”, le nouveau clip de Corneille

Après nous avoir mis sur “Pause” via le premier extrait du disque, Corneille enchaine aujourd’hui avec “Nouveau pouvoir”, un single inédit dans la même funky et dynamique.

Avec ses nappes de synthés rétro et ses quelques notes de saxo, Corneile nous ramène tout droit dans les années 80 avec ce titre paré pour ambiancer le public.

« 1,2,3 / C’est toi qui comptes et tu verras / La chaleur se lève dans tes bras, toujours / C’est un nouveau départ, ouais / C’est ton nouveau pouvoir ooh / 1,2,3 / C’est toi qui compte, c’est simple comme ça / Oublie-tout et et prends-toi dans tes bras, toujours / C’est ton nouveau départ ouais / C’est un nouveau pouvoir ooh »

Lance-t-il sur le refrain solaire et coloré du morceau. Et de couleurs, il est en question dans le clip de “Nouveau pouvoir”, dans lequel il interprète sa chanson aux côtés de musiciens devant des images de galaxie ou de voie lactée. Un nouveau départ pour Corneille, qui s’apprêtera donc à rythmer la rentrée avec l’“Encre rose” de son prochain album.

CLIP “NOUVEAU POUVOIR”

PAROLES/LYRICS “NOUVEAU POUVOIR”

Tu cherches dans ce qui te manque / Je marche avec une mer de vides à combler / Tu fais du surplace dans les pentes / Moi je fais la course à ce qu’on ne m’a pas donné

Si je cavale / C’est de la faute à ceux / Qui m’ont fait mal / Et toi quand tu tombes / C’est devenu presque banal / Et si on se suffisait / Et si tu te relevais / Et si on se relevait ooh

1,2,3 / C’est toi qui comptes et tu verras / La chaleur se lève dans tes bras, toujours / C’est un nouveau départ, ouais / C’est ton nouveau pouvoir ooh

1,2,3 / C’est toi qui compte, c’est simple comme ça / Oublie-tout et et prends-toi dans tes bras, toujours / C’est ton nouveau départ ouais / C’est un nouveau pouvoir ooh

Tout le monde sait mieux que toi / La formule pour que tu sois bien / Je me perds dans tout ces bruits sans voix / Et si le grand amour était dans le creux de tes mains / Quand l’amour / Ne vient pas des autres / Le bonheur est sourd / C’est ce qu’on m’a dit / Mais si le mal et le bien sont ailleurs je n’ai rien / Et si on s’appartenait / Et si on s’appartenait ooh

1,2,3 / C’est toi qui comptes et tu verras / La chaleur se lève dans tes bras, toujours / C’est un nouveau départ, ouais / C’est ton nouveau pouvoir ooh

1,2,3 / C’est toi qui compte, c’est simple comme ça / Oublie-tout et et prends-toi dans tes bras, toujours / C’est ton nouveau départ ouais / C’est un nouveau pouvoir ooh

Personne ne sait, personne ne sait / C’est ton nouveau pouvoir / Personne ne sait, personne ne sait / C’est ton nouveau pouvoir / Personne ne sait, personne ne sait / C’est ton nouveau pouvoir / Personne ne sait personne ne sait / Personne ne sait mieux que toi

1,2,3 / C’est toi qui comptes et tu verras / La chaleur se lève dans tes bras, toujours / C’est un nouveau départ, ouais / C’est ton nouveau pouvoir ooh

1,2,3 / C’est toi qui compte, c’est simple comme ça / Oublie-tout et et prends-toi dans tes bras, toujours / C’est ton nouveau départ ouais / C’est un nouveau pouvoir ooh